Xavier Pellicer (Barcelone, 1966) a entamé son voyage à travers le monde de la cuisine par une formation auprès de Juan Mari Arzak et il a mis en pratique ses connaissances avec l’équipe de cuisine de Jean-Jacques Simon, au restaurant Tierra, dans la ville qui l’a vu naître. Cela lui a permis de prendre contact avec le charismatique chef français Jacques Maximin: il ne le pense pas deux fois, il fait sa valise et part à Nice pour travailler avec lui. De 1998 à 1990, il travaille dans ses deux restaurants Le Théâtre et Le Diamant Rose, deux étoiles Michelin chacun.

Les cuisines du restaurant Le Carré des Feuillants, d’Alain Dutournier, deux étoiles Michelin, ont été pendant deux ans (de 1990 à 1992) sa destination suivante, jusqu’à son retour en Catalogne, plus précisément dans la bourgade barcelonaise de Sant Celoni, pour travailler avec Santi Santamaria, malheureusement disparu de nos jours, chef et propriétaire du restaurant El Racó de Can Fabes, trois étoiles Michelin. Il partagea avec lui sept ans de sa vie (de 1992 à 1999), ce fut l’un des moteurs et l’une des sources d'inspiration qui le fit grandir au niveau personnel et professionnel.
De retour à Barcelone, il obtient deux étoiles Michelin en tant que chef du restaurant Àbac. Après dix ans dans cet établissement (de 1999 à 2010), il revient à Can Fabes en tant qu’associé et co-directeur du restaurant. Six mois après son retour, il y vivra la disparition de son ami Santi Santamaria, qui survint à Singapour. Sa seconde étape à Sant Celoni se termine en 2013.

En 2015, le chef barcelonais ouvre le Céleri dans la capitale catalane. En 2017, il y obtiendra une étoile Michelin grâce au concept de Healthy Kitchen. Jusqu’à l’ouverture de son propre projet, Xavier Pellicer est – et continue à être – conseiller gastronomique de l’Hôtel Arima, à Saint-Sébastien. Il lancera aussi le restaurant Misura dans les installations de l’hôtel.

En 2018, le restaurant reçoit le prix du Meilleur Restaurant de Légumes du monde – We´re Smart Green Guide.